L’impression 3D prend de plus en plus d’ampleur actuellement. Elle a de fort potentiel et propose des possibilités de création qui n’est limite que par la dimension. Maintenant, nombreux sont les grossistes d’imprimantes 3D dans ce marché. Dans cet article, on peut voir quels sont les critères pour choisir un bon grossiste, et les caractéristiques d’une imprimante 3D professionnelle.

Critères de sélection pour choisir un bon grossiste

Un bon grossiste d’imprimantes 3D doit avoir ces principaux critères :

Une diversité de produits

Il est nécessaire de fournir une large gamme de produits pour satisfaire tous les types de clients. Le grossiste doit notamment disposer d’imprimantes plastiques, d’imprimantes couleur, d’imprimantes cire, d’imprimantes pour application dentaire, d’imprimantes de production métal etc.

Des produits de qualité

Pour fidéliser la clientèle, la qualité est impérative. Quand il s’agit de qualité d’imprimante 3D, on parle surtout de ses capacités, des soucis rencontrés à l’impression, et du résultat. Plus la machine imprime vite et bien, sans pour autant avoir divers problèmes lors du processus, et a le résultat fin et sans bavure, plus sa qualité est bonne.

Un prix compétitif

Les fournisseurs d’imprimantes 3D sont très nombreux, et pour se démarquer d’eux, il faut proposer des prix très compétitifs et ne pas négliger le rapport qualité-prix.

Des services proposés

Le grossiste doit aussi fournir un SAV, une assistance technique, et des outils d’aide à la vente. Sans oublier également les conditions d’achat et les facilités de paiement pour rassurer le client.

Caractéristiques d’une imprimante 3D professionnelle

La technologie d’impression 3D
Tout d’abord, le premier critère à prendre en considération pour une imprimante 3D professionnelle est la technologie d’impression en 3D. Elle dépend de son utilisation, alors SLS, SLA, FDM ou DMLS ont différents usage comme la production ou le prototypage. Elle est également liée à la résolution d’impression qui doit aussi être prise en compte.

La matière première

Il est important de vérifier la compatibilité de la machine en fonction de la technologie d’impression 3D choisie. On doit savoir les matières premières à utiliser pour l’impression 3D : fils métalliques, poudre de plastique, résines etc.

Les dimensions de fabrication
On peut privilégier d’une imprimante 3D professionnelle petite et rapide pour un prototypage rapide de petites pièces. Il y a une certaine limite à la création d’objets très large qui requiert des dimensions amplement plus importantes. Et pour cela, il faut une machine bien plus grande.

Les certaines exigences

La technologie d’impression 3D est un processus bien plus complexe qu’on ne l’imagine. Et contrairement à ce que l’on puisse penser, elle n’est pas totalement automatisée. Pour faire fonctionner une imprimante 3D, cela nécessite également de prendre en considération le retrait des supports, la post production, les finitions ainsi que la maintenance et aussi sans parler de la modélisation en 3D et la préparation de la machine. Des accessoires complémentaires sont aussi nécessaires pour bien la faire fonctionner, et pour plus d’informations à ce propos, on peut se renseigner auprès du grossiste d’imprimantes 3D.